Le miracle de la multiplication : 4 leçons pratiques

12/05/2019
Pasteur Trésor FAMBWAMI


Références : Matthieu 14, 13-21 ; Marc 6 : 30-44 ; Luc 9 : 10-17 ; Jean 6 : 1-4

I. LA MULTIPLCATION, UN MIRACLE TELLEMENT IMPORTANT POUR 2 RAISONS :

a. Ce miracle est mentionné dans tous les 4 évangiles.
C’est le seul miracle de Jésus qui nous ai rapporté par les 4 évangiles parmi tous les autres miracles que Jésus a réalisé durant son ministère. Jean, Luc, Matthieu et Marc veulent que les générations à venir sache que Dieu est un Dieu de multiplication.
b. Le miracle de la multiplication revient deux fois :
Multiplication des pains puis la pêche miraculeuse. Lorsqu’une chose revient deux fois dans la parole de Dieu, ce qu’il y’a une leçon à tirer !

II. QUID DES MIRACLES ?

Nous sommes de ceux qui croient que les miracles ne sont pas des faits du passé, il en existe et nous soupirons derrière.
a. Un miracle est une intervention surnaturelle de Dieu dans un moment donné.
C’est lorsqu’un fonctionnement naturel a une subite interruption surnaturelle. C’est la loi supérieure (surnaturelle) qui l’emporte sur la loi inférieure (naturelle). Romains 8 : 2
Le miracle est la loi supérieure qui vient contredire la donnée logique de notre vie
Lorsque Dieu décide d’agir, IL suspend toutes les autres lois qui ont influence sur vous. Il est celui qui peut nous faire marcher sur les lois établies dans nos vies.
b. Un miracle est un signe (selon Jean)
  • Un signe est toujours un miracle, mais tout miracle n’est pas un signe.
  • Au-delà d’être un miracle, un signe a pour objet d’amener le peuple à croire en Dieu
La manifestation de la puissance de Dieu dans ta vie a aussi pour rôle de tuer l’incrédulité dans les cœurs de ces qui t’entoure.

III. LA MULTIPLICATION

  • Si le diable aime la soustraction et la division, Dieu Lui aime la multiplication et l’addition.
  • A la croix, Jésus déclare que tout ce qui nous a été volé a été rendu et multiplié par Lui.
Le mot hébreux qui désigne multiplier c’est « RABAH» qui signifie Devenir beaucoup, S’accroitre, augmenter ou élargir, accumuler, Etre ou devenir grand.
Le mot multiplication désigne le fait d’accroître quelque chose de façon qualitative et quantitative une chose.

IV. LES QUATRE LECONS

Leçon 1 : Apprendre à apporter le minimum qu’on a à Christ

Alors qu’on informe à Jésus qu’il n’y a que 5 poissons et 2 pains pour nourrir une multitude, Jésus demande qu’on le lui apporte. Si vous attendez un miracle de Dieu, apprenez à le confier à Christ.
Avec Dieu ce n’est pas ce qui manque qui a un problème, mais ce que tu as.
La bible enseigne que Dieu est capable de faire des grandes choses avec des moyens insuffisants aux yeux des Hommes. Il est capable de prendre le fils unique que tu as et faire de toi père d’une multitude.
Illustration 1 : Jean 2
Tout ce qui vous manque se trouve dans tout ce qui se trouve entre vos mains. En ce qui concerne le premier miracle de Jésus, le vin a manqué à la fête, mais l’eau était disponible et c’est de cette eau qu’on avait/qu’est sortie le vin qu’on voulait.
Illustration 2
Barthimée ayant perdu la vue, pouvait quand même entendre. C’est grâce à son ouïe qu’il a entendu Jésus passé et qu’il retrouva sa vue. L’erreur du diable est de toujours laisser le minimum possible lorsqu’il frappe un homme.
Qu’est-ce que tu as ? Qu’est ce qui te reste ?

« Apportez-le moi » :

Lorsque Jésus dit « apportez-le moi » :
  • Confions-Lui le minimum qu’on a ;
  • Faisons la confiance ;
  • Ne cherchons à vouloir savoir ce qu’il fera avec le minimum.
Le miracle se trouve dans l’obéissance de la parole de Dieu. La foi exécute la parole de Dieu, elle ne l’analyse pas

Leçon 2 : Il n’y a pas de miracle sans une vie ordonnée et disciplinée

  • Le miracle atteint ceux qui ont une vie disciplinée
  • L’état de multiplication est un état de l’ordre.

« Faites-les asseoir »

Il y a-t-il de l’ordre dans votre vie ?
Avant le miracle Jésus a dit « Faites-les asseoir »
  • Il est difficile de s’asseoir avant le miracle
  • Il est aussi difficile de vivre un miracle si on n’est pas assis.
  • Dieu attend que vous soyez assis avant de faire venir le miracle dans votre vie.
La discipline, l’ordre doivent précéder le miracle.
Mets de l’ordre dans ta vie car il est difficile de s’asseoir après avoir reçu le miracle. Si tu n’as jamais appris à être assis en Christ avant le miracle il sera difficile de l’être une fois visiter. Ordonne tes relations, tes fréquentations, nous devons être équilibré, discipliné, ordonné.

Leçon 3 : Savoir rendre grâce pour le minimum qu’on a. Matthieu 14 :19

  • Rendre grâce est venu avant la multiplication des pains.
  • A ce niveau, Jésus rend grâce alors que le miracle n’est pas encore arrivé.
Regarde dans ta vie, et tu verras qu’il y a un minimum possible pour lui rendre grâce.
Rendons grâce à Dieu pour l’état actuel de notre vie.

Leçon 4 : Après avoir rendu grâce, savoir distribuer en attendant notre tour.

Les disciples se sont mis à distribuer sans penser à eux même. La foule a mangé et s’est rassasié des morceaux : à la fin, chacun des disciples s’est retrouvé avec un panier plein ;
  • Ceux qui savent distribuer savent se préparer au panier plein.
  • Apprenons à servir les autres car un panier plein nous attend à la fin de cette distribution

4