B.21 - 17e jour- La Bible, la Famille et la Loi de l'Honneur - Culte dominical

17/11/2019
Apôtre Roland DALO


Références : Ephésiens 6.2-3 ; Genèses 9.18-27 ; Proverbes 20.20 ; 30.17
En étudiant la parole de Dieu, on arrive à des conclusions, que nous allons évoquer comme des Principes :
1. L’honneur occupe une grande place dans le cœur de Dieu, de telle sorte que Dieu est arrivé à l’établir comme principe, comme Loi (Job 38.33)
Le Mot honneur signifie :
· Le Pouvoir ou la valeur d’une chose ou d’une personne
· L’importance qu’une personne ou une chose a et qui le pousse ou l’oblige à la traiter avec égare et considération
Quatre attitudes qui interviennent en rapport avec l’honneur envers une personne :
- La manière dont on regarde la personne
- La manière dont on traite la personne
- La manière dont on parle à la personne
- La manière dont on parle de la personne : En sa présence, mais aussi en son absence (Romaines 13.7)
2. Ne pas Honorer ceux envers qui l’honneur est dû est un double péché
· Un mépris et négligence des personnes censées montrer de l’honneur
· Mépris et Bafouèrent de l’autorité de celui qui a exigé l’honneur vis-à-vis de ces personnes
3. Catégories des personnes qui sont censées honorer
· Des personnes qui ne la pratiquent pas
· Celles qui la pratiques mais pas bien
Les deux premiers cas ci-haut sont souvent dus à deux raisons :
o L’ignorance des personnes supposées les pratiquer
o Par choix : Ils ont conscience de ce qu’il faut mais ne le font pas (Actes 23.2-5)
· Celles qui la pratiquent à la lettre et bien.
4. Catégories des personnes que nous devons coûte que coûte honorer
· Dieu (Apocalypses 4.11 ; Proverbes 3.9-10)
Si la Dîme est le un dixième, tout dixième n’est pas dîme. Parce que dans la dîme, il y a la loi de l’honneur.
· Les personnes âgées : les personnes au long vécu, à la longue expérience sont appelées à être honorées (Lévitiques 19.32 ; Proverbes 16.31)
Tout vieillard mérite le respect.
Ayez toujours pour une telle chose et des cheveux blancs, tous les égards qui leur sont dus et que vous désirerez à votre tour qu’on vous accorde.
· Les autorités, les personnes élevées en dignités assumant des responsabilités dans la société ou spirituelles (Romains 13.1 ; 1 Timothée 5.17)
· Les personnes qui se réussissent, qui se distinguent dans la société (Philippiens 2.29)
- On démontre les valeurs auxquelles on croit
- On encourage ceux qui font bien à continuer de le faire
- On encourage ceux qui ne font pas le bien et les appelle à le faire
· Les parents
Les géniteurs, les tuteurs, les personnes sous la responsabilité desquels nous avons été placés peut-être parce que nos parents physiques ne sont plus là (Genèse 20.12 ; Deutéronome 5.22)
5. La Bible parle des conséquences positives ou négatives de la part de Dieu
Nous allons ainsi nous fixer sur la Loi de l’honneur dans la famille, particulièrement envers les parents
Quelques vérités que nous pouvons relever dans ce passage d’Ephésiens 6.2-3 :
- Ce passage est la répétition mais aussi le rappel du 5ème commandement. Pour mieux le comprendre, il faut les classer au niveau où Dieu les a placés
· Les 4 premiers commandements sont en rapport à Dieu
· Après Lui, directement les parents
- Ce qu’Il dit n’est pas une supposition ni une suggestion :
· c’est un commandement
· c’est un impératif
· C’est le seul commandement auquel s’attache une promesse
· La récompense attachée à ce type de commandement touche deux aspects :
o La quantité de vie : afin que tu vives longtemps
o La qualité de vie : afin que tu sois heureux
Certaines situations de la vie que nous rencontrons sont liées à la façon dont nous traitons nos parents.
· Non seulement qu’il y a des bénédictions, mais il cache aussi certaines conséquences quant à la loi de l’honneur envers les parents : (1) nous avons une vie courte et (2) une qualité de vie qui baisse (Proverbes 30.17 ; Matthieu 6.22 ; Proverbes 20.20 ; Matthieu 15.4 ; Genèse 9.20-27)
Dieu reste silencieux après la malédiction de Noé sur son fils ; Dieu acquiesce et l’accomplit.
Six choses en terminant :
1. Enfant faisons attention à ces choses car notre bonheur en dépend
2. Les parents ont un statut spécial aux yeux de Dieu :
a. Décision souveraine de Dieu
b. Ils sont les délégués de Dieu sur la terre
c. Les prix qu’ils ont eus à payer pour que nous soyons là-où nous sommes
3. Notre attitude vis-à-vis des parents doit être dénouée de toute considération propre et d’émotion : l’on ne traite pas bien les parents parce qu’ils nous ont bien traités. Cette tendance-là à rendre aux parents ce qu’ils nous ont fait est mauvaise.
4. Le Seul moment où la Bible nous permet de déshonorer nos parents c’est quand ils veulent nous détourner de la voix de Dieu. Mais encore, il faut bien le faire et se rassurer que Dieu approuve nos manières et se placera de notre côté.
5. La Bible ressort quelques comportements que nous ne devons pas nommer ou retrouver dans le rapport entre parents et enfants :
a. Ne pas mépriser les parents
b. Ne pas les maudire en face ni derrière le dos
c. Ne pas les regarder de haut (Proverbes 30.17)
6. Si tout le monde ne peut pas être un bon enfant vis-à-vis de ses parents, les chrétiens ont l’obligation d’honorer les parents.
Amen !!!