B.21 - 19e jour - Des Evangiles aux Actes des apôtres - Session Midi

19/11/2019
Apôtre Narcisse MAJILA


Le livre des actes est considéré comme le cinquième évangile; où Jésus travaille au moyen de ses disciples par son Saint Esprit. Et ce livre est le seul livre sans conclusion car on ne peut clôturer ce qui n’est pas fini ! Les disciples, les apôtres, les prophètes sont morts et les autres doivent poursuivre ; ainsi chacun doit se classifier dans un courant d’un Paul, d’un Pierre, d’un Philippe… C’est le miroir de l’église actuelle.
Rôle de Actes 1:8;
Rôle 1. Il joue le rôle d’un pont qui permet la continuité de l’œuvre de Christ par la vie des apôtres au moyen du Saint Esprit; l’enlever serait bloquer l’expansion et l’extension de l’église.
Si nous voulons permettre que les évangiles se poursuivent remettons le Saint Esprit au centre
Rôle 2. Il révèle le schéma et toute la cartographie de la mission apostolique.
Citation : Tout celui qui connaît le brisement n’est pas loin de l’épanouissement
Rôle 3. Promesse et l’annonce d’une nouvelle ère et vague de l’esprit; Dieu quitte la dimension de « avec » et va dans la dimension de « en ».
Rendre le Saint Esprit portable et omni présent; afin que chaque personne qui le portera devienne le Christ réincarné. Les hommes charnels nous prendront pour des fous.

Quelques vérités sur Actes 1:8

Vérité 1. Le Saint Esprit n’est pas une puissance mais est une personne qui a une puissance.
Nous devons soupirer à communier avec la personne du Saint Esprit afin d’expérimenter en conséquence sa puissance.
Quelques dimensions du Saint Esprit :
Conversation : Si tu deviens plus conscient de sa présence lui en retour te rendra plus conscient de sa puissance manifeste.
Vérité 2. Nous le recevons une seule fois (au moment de la nouvelle naissance); mais nous pouvons infiniment expérimenter sa puissance; dans des dimensions infinies. Actes 2 ; 4
Toute les fois que nous soupirons à la puissance du Saint Esprit nous nous exposons à vivre une nouvelle dimension.
Communion: elle nous transforme d’un simple disciple à un témoin. Vous ne devenez pas un témoin si vous n’avez pas désirez la puissance de la personne du Saint Esprit sinon vous serez un simple disciple qui se servira des miracles des autres pour édifier.
Vérité 3. La puissance du Saint Esprit est sans frontière;
De l’évangile aux actes des apôtres.
Dans les évangiles, Jésus dessine le christianisme mais dans les actes, le chrétien (les apôtres et les disciples) le démontre. Actes 11:26
Deux choses le révèlent principalement: le pardon et l’amour. Et donc renier le pardon c’est renier la foi en Dieu; c’est lorsque l’on a encore mal que l’on doit pardonner.
Le grand secret de l’onction c’est d’abord un cœur plein d’amour, développer le cœur compatissant face à ceux qui t’ont offensé.
Dans les évangiles, c’est Jésus qui montre les miracles mais dans les actes se sont les disciples qui sont sur la scène et qui opèrent. Actes 3.
Quand conscient de la puissance il y’a un comportement qui caractérise. le temps pour l’église d’extérioriser ce qu’elle a longtemps intérioriser.