Défaire les puissances du monde des ténèbres - Jeudi ETOKO

19/03/2020
Pasteur Héro MBUMBA


Références : 2 Rois 6 : 8-18 ; Ephésiens 6:13
Tout ce qui a été fait peut-être défait…
A chaque fois qu’un homme est capable de faire quelque chose, il y a à ses côtés un autre qui peut défaire ce qui a été fait. Par exemple, si un homme détruit, il existe un autre homme capable de reconstruire.
Défaire veut dire :
- Modifier ou détruire ce qui a été mis ensemble
- Mettre en déroute. Ex. Défaire l’ennemi
Nous nous retrouvons en ce moment dans un moment où une maladie a envahi le pays, ce virus a envahi le monde… que devons-nous faire pour arrêter ce vent, cette peur ?
L’humanité est perdue, le monde est dans la tristesse et veut une solution, mais d’où viendra cette solution face au coronavirus ? Il est possible que nous puissions, ce soir, nous débarrasser du pouvoir dominateur de l’ennemi. Il est possible de défaire ou de mettre en déroute ce vent qui est en train de se propager dans le monde entier
A qui revient la responsabilité d’ôter cette peur dans les cœurs des hommes ?
Les larmes les cris ne vont pas remédier à cette situation, il nous faut nous lever dans la prière! Il ne suffit pas seulement d’être contre ce vent mais encore faudra t- il que quelqu’un ou un groupe d’homme se lève pour chercher la cause ou l’origine de son fondement afin de le défaire. Sachant que nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang mais contre les princes du monde des ténèbres. Ces moments sont qualifiés comme des mauvais jours.
Il ne suffit pas seulement d’avoir des désinfectants et des respecter les mesures prises. Ces mesures humaines ne sont pas mauvaises, mais au-delà de cela, la bible me dit que pendant les mauvais jours nous devons prendre les armes de Dieu.
Si tu ne pries pas ou ne te lève pas quelque chose de mal va arriver, alors que si tu pries, l’Eternel descendra!
La responsabilité revient à tous les chrétiens, enfants de Dieu….La solution ne doit pas être attendue d’un groupe de personnes mais de toute la famille chrétienne : nous devons nous mettre en prière, invoquer notre Dieu… Le Seul qui a le contrôle de toute chose.
Il n’y a que dans la prière que nous pouvons arrêter la peur qui envahit le monde, la nation congolaise. Les hommes de Dieu doivent faire ce que Elysée a fait dans le verset 16 de 2 Rois 8 : Les hommes de Dieu doivent calmer le peuple, rester positif, calmer les cœurs des brebis du Seigneur.
Ne craignez point le coronavirus, le Seigneur est au contrôle de toute chose !
Cette histoire n’est pas que physique, c’est aussi une guerre spirituelle… Nous, nous avons l’assurance que celui que nous servons n’a pas d’égal !
Ce que nous devons faire en ce moment :
- Gardons le calme. Ne craignons rien, l’Eternel est avec nous.
- Mettons-nous dans la prière. Au-delà de la maitrise, du calme, de l’attitude positive, nous devons prier…
Que ton inquiétude s’arrête et que l’Eternel te fortifie.
Que l’anxiété quitte ta maison, car nous avons prié notre Dieu avec foi. A chaque fois qu’un peuple se lève pour invoquer Dieu, il se passe toujours quelque chose. C’est donc possible qu’à partir de ce soir qu’on se repose de tout côté, Satan et ses acolytes ont échoué ! Ils sont incapables de transformer nos vies en deuil !
Coronavirus s’est trompé d’adresse, pas dans ton corps, pas dans ta maison et pas dans cette nation : nous refusons de vivre ces choses ! Cette nation est épargnée à cause de la main Dieu !
Où que tu sois dans le monde, lèves-toi dans la prière et arrête de t’inquiéter. Quand un peuple se lève dans la prière, Dieu agit toujours ! (2 chroniques 15:12-15)
Que Dieu nous protège !